09-10-29

Caldo verde: de kessé?


On la prononce « Kaldou Verdé », une soupe traditionnelle du Portugal, pi c’est bon… pas mal bon! Composée d’un bouillon à base de saucisse Chouriço et de pommes de terre, de fines lanières de choux et de morceaux de saucisse, elle s’avère simple à préparer et entre tout aussi facilement dans l’estomac. Chez moi, la soupe au chou est un plat automnale que l’on prépare (nuance : que ma mère prépare, moi je regarde et je mange…) avec les derniers plants du potager avant l’arrivée de la neige. Le chou de cette saison est composé de feuilles qui peuvent parfois être coriaces et laissent un goût prononcé en bouche. C’est aussi pourquoi ce plat plait à plusieurs : sa goûte pas le chou! Au lieu, on ressent un délicieux bouillon savoureux et de doux petits morceaux de choux qui prennent la saveur de la soupe. Bon, comme vous pouvez donc le comprendre, je ne parle pas ici d’un plat aux multiples substances sapides qui se rivalisent pour exciter les calicules gustatives de votre bouche (oh que oui… premier « plug in » d’anatomie : attendez-vous à sa régulièrement :P) mais d’une soupe réconfortante et agréable à tout moment de la journée (et n’est ce pas le but de toute soupe?).
Pour la recette, je vous décris sa rapidement (pour les quantités exacte : allez sur Internet). On remplie une marmite d’eau et on y ajoute la saucisse et un oignon, on apporte à ébullition et on mijote pour environ 15-20 min. Ensuite, retirez la saucisse, ajoutez les pommes de terre, ici la quantité est quand même importante, une foie que les pdt seront en purées on recherche une texture velouté, crémeuse mais pas trop épaisse. Pour deux litres d’eau : on va dire une douzaine de pdt moyennes. Quand les pdt et l’oignon sont prêts, écrasez-les ou passez le robot marie (moulinex) et ajoutez les fines lanières de choux (environ deux plants pour la même quantité d’eau et lavez vos légumes!!). Ciselez le choux en formant des cigares avec les feuilles et en coupant… c’est plus facile et sa économise du temps. Ensuite, ajoutez un filet d’huile d’olive (extra vierge) à la soupe : apparemment c’est pour garder la couleur du chou mais je ne peux pas confirmer ceci, moi j’trouve que sa goûte bon. Apportez la soupe à ébullition, et ensuite mijotez jusqu’à ce que le chou soit cuits. Vous pouvez ensuite coupez les morceaux de saucisses (la même qui a été utilisé pour faire le bouillon bien sûr!) et les ajoutez à la soupe. Sel et poivre au goût. C’est tout!!
Procurez-vous le chouriço à la
Boulangerie Estoril à Hull (douce ou piquante : les deux choix sont excellents) et tant qu’à être là achetez un pain au maïs « Broa » pour faire extra-portugais! Pour le chou : le collard est ce que je préfère, mais vous pouvez essayer le chou de Milan, le chou cavalier ou le chou frisée (mais attendez-vous à un goût plus fort).


*** pdt= pomme de terre

2 commentaires:

Sophie

Hmmm ca me donne faim.... je vais devoir essayer... Ou aller voir ta mère quand elle en fait :)

Vincent

C'est vrai que c'est long en titi à écrire "pomme de terre" houhouhou

  © Blogger template 'Minimalist E' by Ourblogtemplates.com 2008

Back to TOP