09-11-29

Ça suffit


J'ai un problème avec The Works. Si vous ne connaissez pas, c'est une chaîne ottavienne qui se spécialise supposément en hamburgers. En effet, le menu offre plusieurs douzaines de types d'hamburgers, tous avec une configuration différente d'ingrédients, tous offerts environ entre 10 et 14$, avec frites (ou autre). Posons-nous cette question: mais qu'est-ce qu'un hamburger? Un boulette de boeuf haché dans un sandwich. Donc les deux ingrédients principaux: pain et boeuf. On peut aussi inclure à ça le fromage et les condiments (ketchup, moutarde, mayo) qui demeurent néanmoins des compléments. Fondamentalement, un bon hamburger devrait avoir du bon pain, et de la bonne viande. Le reste est superflu. Voilà ce que The Works ne fait pas, et, ainsi, propage une fausse impression de ce qu'un bon hamburger est. Ottawa, des fois tu ne comprends absolument rien.

Quels sont les critères pour déterminer si la viande ou le pain est bon? La viande doit inclure un certain pourcentage de gras (entre 15 et 25). Le gras donne la saveur à la viande. C'est pour ça qu'une coupe comme le filet mignon est souvent dénigrée par les connaisseurs: pas assez de gras, pas assez de goût. Ce gras empêche aussi la viande de trop s'asseché. Il faut aussi salé la viande. Le sel fait ressortir toutes les saveurs du boeuf. Même du très bon boeuf, non-salé, restera un peu banal dans la bouche. Pour la cuisson, ça devient un peu complexe. Au Canada, on a des lois qui font en sorte que la viande hachée ne peut pas être servi en-dessous d'une certaine température. Ce faisant: aucune chance que vous ayez un hamburger saignant, moyen-saignant, ou même moyen. La viande sera toujours cuite d'un bord à l'autre. Résultat? C'est sec, et ça coûte rien, puisque le gras s'est échappé (si la viande est vraiment très bonne, ça peut rester quand même bon). L'idéal, c'est la cuisson au griddle. Très chaud, ce griddle donne une croûte au boeuf, salé et croustillant, tout en laissant le contenu de la boulette saignant, moyen, peu importe. Je le fais très souvent chez nous, avec une poêle bien chauffé, et c'est exquis. La viande doit aussi être fraîchement hachée (on peut le faire à la main, c'est chouette), préférablement jamais congelée.

Le pain ne doit pas être sec. Il doit être pliable, pas sucré ou rien, mou mais quand même assez consistant pour supporter son contenu. Où trouver ces pains? Les pains à hamburger à 99¢ à l'épicerie sont parfaits. Chauffer un peu, n'import où, grillé, qu'importe, ils sont le véhicule idéal pour la viande qui devrait être la figure principale ici.

Voyons ce que The Works fait.

Pas de sel, trop cuit, pas de gras, pas de goût. Pain trop sec, comme tout farineux dans ma bouche. Tout va mal! Et alors, si tout va mal, pourquoi les gens y vont? Il y a tellement de choix! Ils ont des ingrédients tellement drôôôôles! J'ai jamais vu ça! Ci-haut, hamburger avec Kraft Dinner et cheddar. Haha! Inusité! Mais ça ne change en rien le qualité du sandwich.

À peine assez pour qu'on le goûte, le Kraft Dinner ne change pas cette image que vous voyez. Du boeuf haché fade et sec. Soupiiiiiiiiiiiiiiiir...

Ici, mon fère a substitué une poitrine de poulet au lieu du boeuf. C'est juteux et bon. Mais c'est pas un hamburger. Mon père lui aussi se fait prendre par le boeuf, mais son sandwich contient du chili et de la crème sûre. Et, malgré ces deux condiments mouillés (!!!) le sandwich est sec.

Voyant qu'ils se vantent d'avoir le meilleur hamburger en ville, je suis découragé. Venez chez moi, amenez du surlonge ou un rib-steak, et je vous fais des magnifiques hamburgers.

The Works
Trois locations

0 commentaires:

  © Blogger template 'Minimalist E' by Ourblogtemplates.com 2008

Back to TOP