09-11-24

Huong's Bistro


Par l'entremise de quelque relation interpersonnelle, j'ai eu la chance d'être présenté aux merveilles de la tradition culinaire vietnamienne. Un de mes plus précieux héritage: Huong's Bistro. Ne soyez pas surpris, ce n'est pas vraiment un bistro. C'est plutôt un petit restaurant où on sert une des meilleures bouffes vietnamiennes du coin. Oui, on y sert du pho (je n'y ai pas goûté). Mais la cuisine vietnamienne ne s'y limite pas. Découvrons!

Un rouleau de printemps (4$) est toujours bienvenu. Léger, avec des saveurs fraîches qui assainissent le palais, il ouvre l'appétit. Ici, la qualité du rouleau se joue dans la technique de roulement et la fraîcheur des ingrédients, sans oublier la sauce aux arachides, dans laquelle on les trempe (l'idéal, ce sont ceux faits maison). Pas les meilleurs ici, le tout étant juste un peu trop fade.

Deux cailles au BBQ, 7$. Marinés au point d'être collantes, sucrées et succulentes, ces cailles sont un rare plaisir. Malgré la petite taille de cette volaille, on y trouve satisfaction: peau caramélisée, chair tendre et petits os croustillants.

Un bol de vermicelles, poulet BBQ, crevettes et rouleaux impériaux, 8,50$. Après y avoir versé au moins une demi-tasse de nuoc mam et assez de tuong ot, bien sûr, c'est un de mes plats préférés. Riches de saveurs, salé, sucré, umami, mais parfaitement léger. C'est souvent le cas dans la cuisine vietnamienne: on est parfaitement rassasié, sans être écrasé ou rempli au point de l'inconfort.

La soupe de boeuf saté est peut-être l'exception à cette règle. À 7,50$, ce plait est une magnifique aubaine. Un riche et profond bouillon de boeuf (mais vraiment, on goûte le boeuf) épaissi avec des arachides concassées, avec des oignons, plein d'épices (clou de girofle, anis étoilé, coriandre, etc.), une bonne dose de chili (pour les néophytes, c'est assez épicé), des nouilles et des tendres lanières de boeuf saignant. À la table, on nous amène une assiette avec des fèves germées (toujours meilleures dans le quartier chinois), du basilique chinois et de la lime qu'on rajoute à notre guise (dans mon cas, au complet).

Un met assez rare qu'on dit, c'est une soupe monstre, un ragoût presque: épais, luxuriant, velouté, savoureux, consistant, fort. J'ai dû exercer un moyen effort pour remonter les nouilles pour cette photo. Vous pouvez aussi voir à quel point le bouillon est opaque, faute des arachides concassées et de la concentration du bouillon. Une expérience en vivre, que cette soupe.
Un frappé à la mangue (3$) est aussi super épais, sucré avec un véritable goût de mangue. Comme plusieurs desserts vietnamiens (et dans le café), on utilise ici du lait concentré sucré, y donnant un goût et une texture particulière, appréciable.

Allez-y (ou invitez-moi, j'irai avec vous) et élargissez votre connaissance de la cuisine vietnamienne. Le service est très chaleureux, avec les mêmes deux bonhommes qui sont toujours là, toujours souriants et prêts à répondre à vos questions. Joiiiieeeeee

Huong's Bistro
343 rue Booth
Ottawa

0 commentaires:

  © Blogger template 'Minimalist E' by Ourblogtemplates.com 2008

Back to TOP