09-12-16

Ahora


Un dîner entre copains, y compris Ali, devait se dérouler ce midi. Déroulé, il se fut. L'objectif original était le centre-ville hullois, malheureusement trop bondé de la main d'oeuvre de la fonction publique. Ahora fut choisi comme plan de secours, l'autre bord de la rivière. Petite cafétéria mexicaine située dans un sous-sol dans le marché, c'est néanmoins pas trop sombre comme endroit, gaiement coloré comme il est typique dans ce pays. Nous débutons le repas avec quelques boissons gazéifiées provenant de l'Amérique latine. Des Jarritos pour Vincent et Jérôme, un à la lime et l'autre au melon d'eau. Opinion? « Ça goûte la sloche. »


Un Inca Kola pour moi (diète non-disponible). Je m'attendais à un cola fait avec du vrai sucre ou, mieux encore, du sucre de canne, mais non. Ça s'apparente plutôt à la saveur sucrée-vanillée du crème soda, mais avec une longueur fruitée. J'aurais aimé ça à 8 ans.


Jérôme et moi choisissons le plato ahora, soit un burrito gratiné avec poulet ou boeuf, guacamole, haricots noirs, crème sure et salsa. C'est froid, pas seulement tiède. Et voilà une erreur qui est assez impardonnable, surtout quand l'établissement et n'est pas plein de moitié. Le tortilla a eu le temps de s'imbiber de tous les jus et sauces, devenant flasque et gluant. Le riz n'est pas plus chaud, mais sec et insipide. La salade simple et fraîche n'est pourtant guère inspirante, malgré des beaux morceaux d'avocat (que je ne puis manger, vu ma malheureuse allergie).

Voici le contenu du burrito, que j'ai pris au steak. La portion est généreuse et bien assaisonnée, mais la viande n'est pas de la meilleure qualité et évidemment pré-cuite, donc plutôt sèche. J'ai à peine remarquer les haricots intacts (je m'attendais à des refritos) ou le reste des ingrédients. Le fromage semi-fondu rajoutait un peu de gras et de goût, mais ne sauvait pas une plat gâcher par sa température.

Vincent a pris les enchiladas, servis en trio. Comme des petits burritos avec moins d'ingrédients.

Attirée par les jolies photos de viande du menu, Ali choisit le plat de pollo asado, soit de poulet rôti. Le poulet est assaisonnement identiquement au boeuf, mais se voit pourvu d'une croûte caramélisée, appétissante à la fois au niveau du goût et de la texture. Un peu sec oui, mais avec un peu de lime et un peu de sauce, je crois qu'elle a fait un bon choix. Remarque: son assiette n'était pas froide comme celles de Jérôme et moi.

Un des aspects amusants de l'endroit est le bar à salsa, où on retrouve des sauces piquantes, fortes, du pico de gallo, des oignons, des jalapenos et même de la coriandre fraîche. Tous les restaurants devraient avoir des bar à salsa.

Ahora reçoit beaucoup de presse positive. C'est un petit endroit modeste et inusité, simple et rapide, qui utilise des ingrédients frais et colorés. Ça aide aussi que la cuisine mexicaine est plutôt populaire. Cependant, très rares sont les bons restaurants mexicains dans cette ville (je n'en connais pas). Dans mes rares voyages dans le sud états-uniens, j'ai fréquenté des restos mexicains qui m'ont laissé bouche bée. Mais Ahora ne s'y compare pas, du tout. Il est donc bien possible que ce soit le meilleur resto mexicain en ville, seulement parce qu'il n'y a pas de bons restos mexicains en ville. Plusieurs diront que c'est plus authentique qu'ailleurs, etc. Oui et non. Les saveurs évoquent davantage le mexique que Mexicali Rosa, disons, mais le menu est plutôt restreint, se limitant souvent à des tortilla de la viande et du fromage, réorganisés de quelques façons différentes. J'aimerais voir un restaurant mexicain qui explore la riche tradition culinaire de ce pays, et qui en fait ressortir les vrais bijous gourmands, pas seulement les trucs auxquels on est habitués.

Mais bon, tant que votre assiette est servie chaude, vous sortirez d'Ahora avec le ventre rempli d'un sympathique repas, pour pas cher.

Ahora
307 rue Dalhousie
Ottawa

0 commentaires:

  © Blogger template 'Minimalist E' by Ourblogtemplates.com 2008

Back to TOP