10-01-21

Des bonnes et succulentes Queues

...de castor! Hahahaha. Je viens de terminer un autre article pour La Rotonde (le journal indépendant de l'Université d'Ottawa) et j'ai dû faire appel à toute ma décence pour éviter de faire des jeux de mots coquins.


Donc, cinq queues ont traversé mes lèvres pour entrer dans ma bouche. Pomme-cannelle, pêche-crème, Original, Québécoise et « lever de soleil Killaloe » (très possiblement le pire nom de Queue au monde). Tout en haut, c'est la Killaloe, avec cassonade, cannelle et citron. C'est vraiment la Queue idéale: salée, sucrée, surette. Les trois saveurs qui, jouant des contrastes, complémentent parfaitement la Queue. Ci-haut, une Queue un peu moins attirante. La portion « pomme-cannelle » évoquait tout simplement le contenu d'une tarte aux pommes génériques: pommes molles, trop sucré, gluant. Si vous me connaissez, vous savez que je n'aime pas les Queues gluantes.

Pour les autres, elles ont toutes échoué dans leur tentative d'atteindre l'éminence de ma Queue préférée. La Québécoise, avec une tartinade d'érable (mâple sprèd comme diraient certains), est vraiment trop sucrée. Pêche et crème, a été la grande perdante, avec une espèce de marmelade chimique. Une chance qu'il y avait de la crème fouettée, qui rend presque toute Queue comestible (presque). L'Originale est un peu comme la Killaloe, mais sans citron: mouin, c'est correct.

Heureusement, les Queues ne sont pas trop grosses, et on peut se gaver de plusieurs Queues.

Queues!

Queues de castor
69 rue Georges
Ottawa

0 commentaires:

  © Blogger template 'Minimalist E' by Ourblogtemplates.com 2008

Back to TOP