10-04-13

The Brig

Un fish & chips, quoi de plus pub? The Brig c'est un pub, si vous n'étiez pas au courant. Ce pub, il se situe dans le marché By. Si vous avez déjà fréquenté ce quartier, vous aurez noté, comme moi, qu'ils y sont nombreux les pubs. « Eric, est-ce que tu aimes les pubs? » Je ne me qualifierais pas de fervent amateur (je suis, en revanche, un fervent amateur de Coke Diète). Trop souvent, ces établissements sont foisonnants de gens avec lesquels je n'ai pas trop envie de m'associer. Casquettes de trucker, polos au col haussé, rires gras, comportement de American Pie: ça fait pas trop Eric Ricou. Je parais peut-être snob, mais bon, on a chacun des endroits où on se sent à l'aise, et pour ma part, c'est pas avec ces gens-là. Je généralise probablement, de toute façon.


QU'IMPORTE, mes parents, eux, aiment bien les pubs. Leurs voyages en terres britanniques a probablement eu une incidence ici. Quand vient le temps de suggérer un restaurant pas trop compliqué, les pubs reviennent souvent. C'est une de leurs tendances qui m'irrite, mais bon, j'accepte en bon fils respectueux. The Brig c'est pas si mal dans le fond. C'est moins pub stéréotype quétaine qu'ailleurs. Le court menu est même semi-intéressant. Donc allons-y.

Un fish & chips, je disais donc, on voit souvent ça dans des pubs. Au Brig, c'est un filet d'aiglefin dans une panure de Bass Ale (15,99$). Oui c'est cher. C'est dans le marché. Voilà. Bon, filet d'aiglefin: bon. Bien cuit, croustillant sans être lourd. Un bon ficheuntchip. La sauce tartare, piquée aux jalapenos, est très paisante, avec une petite chaleur surprenante. Les frites, on a vu mieux, mais, badigeonnées de la sauce tartare, on les mange quand même.

Bien sûr, ma mère, qui aime les pubs, mange des salades dans des pubs. Ceci est une salade asiatique d'entrecôte mariné (13,99$). Asiatique pourquoi? À cause de petites nouilles de riz croustillantes et de morceaux de gingembre mariné. Les deux critères de l'asiatisme, bien sûr. Mais c'est bon. L'entrecôte est d'un saignant superbe, avec une belle croûte salée. Le reste est bien habillé de la vinaigrette « wasabi soy », salée et pas vraiment wasabienne. Les tomates sont sucrées et juteuses: plaisantes. Pour le prix, on est pas renversé, mais on se plaint pas pour autant.

La côtelette de porc, fourrée aux pommes et au cheddar âgé dans une sauce au chorizo et cidre de pomme assis sur un lit de pommes de terres pilées à l'ail (17,99$) est le genre de truc que je n'ai pas le goût de commander parce que c'est chiant à retapper sur mon blogue. Mais je me sacrifie pour vous. Ça quand même l'air bon, je dirais. Je suis bon photographe. L'est-ce? Oui et non. Le porc est merveilleux: succulent, tendre, riche et croustillant. Les pommes de terres légèrement parfumée à l'ail sont légères, absorbant bien les jus de la côtelette. Cependant, les pommes qui se trouvent dans la côtelette déçoivent un peu. Je ne comprends pas pourquoi, mais on a décidé de les faires sauter avec de la cannelle. De la cannelle. (De la cannelle.) Soupir. Ça saute au nez et distrait des autres saveurs, comme le fromage, qui est joue un rôle très secondaire. La sauce est pas si mal, crémeuse, sucrée/salée: mais je n'aurais su identifier les composantes.

Sacrées pommes à la cannelle.


Vu que la serveuse était jolie et me faisait des p'tits yeux (peut-être pas, là), j'ai décidé de prendre un dessert, pour prolonger notre présence mutuelle. Deep-fried ice cream (6,95$). Toujours difficile à résister. Donc, ci-haut, ce n'est pas une immense croquette de poulet (quoique je serais le premier à m'en réjouir), mais une boule de crème glacée, grande comme mon poing (plus grand, j'ai un petit poing), recouverte d'une croûte d'un mélange de corn-flakes, de sucre et de cannelle, trempée dans de l'huile très chaude. Leur version est un peu trop sucrée selon moi. Habituellement, il y aurait un léger contraste salé, clé du bon dessert. La boule est un peu grosse. Une grosse boule, tsé. Un instant, laissez-moi me reprendre: mon frère aussi a commandé le même dessert. Deux grosses boules (HAHAHA). Quand les boules sont trop grosses, alors le processus de friture de fait pas fondre légèrement la crème glacée comme il se ferait si les boules étaient plus raisonnables. J'aurais préféré de raisonnables boules.

7/10 = quand même un bon repas. Mais pour le prix, il y a mieux.

The Brig
23 rue York
Ottawa

0 commentaires:

  © Blogger template 'Minimalist E' by Ourblogtemplates.com 2008

Back to TOP